Dossiers​

Le Black Angus

Notre jeune éleveur, Samuel Fouilliard, 27 ans, après des études d’ingénieur en agriculture à l’ISA de Lille, s’est tourné dans un premier temps vers le commerce de matière première pour l’alimentation animal.

Après quelques années, il a fait le choix de revenir sur l’exploitation familiale.

Située à trois heures de Rouen, dans le sud du département de l’Aisne, son choix fut d’apporter du renouveau dans l’élevage familial.

L’exploitation est de taille moyenne pour le département, avec pour principales productions, les céréales et la betterave sucrière. Néanmoins, un petit troupeau de Salers était déjà présent pour valoriser les pâturages familiaux.

Quand, il est « monté »  dans un premier temps sur Paris pour essayer de comprendre ce que recherchait le consommateur, il en est très vite ressorti qu’il fallait élever de beaux animaux pour en tirer une viande de haute qualité, commercialisée dans une système de distribution le plus court possible.

Dans les mois qui ont suivi, il a démarché des boucheries et des épiceries Parisiennes qui étaient à la recherche de qualité et de goût. Ce système de circuit court permettant au consommateur d’obtenir un produit de meilleur qualité à un prix raisonnable.

C’est pourquoi, avec l’appui de sa famille, il s’oriente sur le Bœuf de race Angus car elle possède une qualité de viande inégalable grâce à son persillage et à sa tendreté, de plus l’Angus est une race très rustique qui valorise très bien l’herbe des pâtures.

Ainsi, en décembre 2013, il a acheté ses premiers Angus, une race aux qualités de viande exceptionnelles.

Son exploitation compte aujourd’hui près de 100 animaux, élevés en majorité à l’herbe, sur de grands pâturages d’une dizaine d’hectares.

Afin de garantir une viande tendre, il fait abattre les animaux assez jeunes, dans les 2 ans. à cet âge, les qualités organoleptiques de la viande sont optimales.

Depuis 2013, au sein de l’exploitation,  il a recherché l’innovation en tentant des  nouveaux croisements entre des races françaises et des races britanniques. Notamment, des croisements entre la Race Salers et l’Angus, ce qui donne par ailleurs un excellent résultat en terme de conformité d’animaux.

Il a initié aussi des schémas de rations alimentaires différentes, avec pour exemple l’Angus élevé à la bière. La méthode d’engraissement est basée au départ sur l’herbe, puis il utilise les pulpes issues de sa production de betterave ainsi que des pommes de terre de ses voisins agriculteurs.

Aujourd’hui, pour affiner encore mieux ses animaux, il a pris l’initiative de leur donner pendant une période de 3 à 4 mois, 15 litres de bière par jour de la Brasserie de Sutter.

Située à Gisors dans le département de l’Eure, La Brasserie De Sutter est orientée vers une fabrication de bière de qualité maîtrisée par un brassage performant.

Cette boisson, outre l’apport de levures agissant positivement sur la digestion des animaux, va favoriser le persillage permettant  une tendreté supplémentaire de la viande.

Aujourd’hui, l’objectif de Samuel est de travailler toujours au plus près de ses clients car seule la critique et les commentaires sur sa viande lui permettront d’améliorer son élevage.

Samuel et la société GROSDOIT sont partenaires depuis la fin d’année 2013.

Nous sommes allés chez lui le rencontrer durant la saison d’été 2015 pour faire le tour du cheptel et il faut bien avouer que nous avons été séduits.

Notre expérience nous montre qu’une exploitation avec un environnement propre et sain donne souvent de beaux animaux . L’attention portée aux animaux, comme d’ailleurs la qualité des rations alimentaires, nous ont alors convaincus.

L’association avec la Bière donne cette petite touche locale et de proximité dont nous avons tous besoin.

L’histoire est toujours plus belle quand elle est vraie !

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter ces premiers animaux millésimé 2015. Nous y avons apporté tout notre soin pour la découpe et sommes fiers de présenter à nos chefs restaurateurs ces pépites de notre agriculture qui sait si bien faire quand on lui en donne les moyens.

black-angus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *